Domaine Henri et Gilles Buisson - Saint Romain
Domaine Henri et Gilles Buisson - Saint Romain
Nos vins
   
  Corton Grand Cru
"Le Rognet & Corton"
"Les Renardes"
"Charlemagne"
 
  Beaune
"Les Prévoles"
   
  Pommard
"Les Petits Noizons"
 
  Volnay
"Chanlin 1er cru"
 
  Monthelie
"Les Sous Courts"
 
  Saint Romain
"Sous Roches"
"Sous La Velle"
"Sous le Château"
"La Perrière"
"Absolu" blanc
"Absolu" rouge
 
  Meursault
"Les Chevalières"
 
  Auxey Duresses
"Les Ecusseaux 1er Cru"
 
  Appellations Bourgogne
Bourgogne Margauttières
Crémant de Bourgogne
   
   



CORTON GRAND CRU "CHARLEMAGNE"
CORTON GRAND CRU "LE CHARLEMAGNE"
 
 
100% Pur jus de raisins fermentés 100% CHARDONNAY Age moyen des vignes ~50ans Sols marneux riches en argiles

TECHNIQUES CULTURALES Vigne basse haute densité 10.000 pieds/ha. Pas d'irrigation, pas de pesticides, pas d'herbicides Travail du sol: buttage, labours, griffage. Régulation du rendement par ébourgeonnage.

VENDANGES Vendanges à la main. Tri à la vigne et en cuverie. Eraflage à 0%, foulage léger.

Pommard, les Petits Noizons
VINIFICATION Fermentation alcoolique longue en fût. Contrôle des températures. Fermentation alcoolique avec levures indigènes naturelles Suivi rigoureux par un laboratoire d'oenologie.

ELEVAGE Élevage de 18 mois en fût de chênes français. 100% fût neuf créé sur mesure. Fermentation malo-lactique avec bactéries indigènes naturelles Élevages sur lies et ouillage hebdomadaire.

MISE EN BOUTEILLE Sans colle ni filtration, puis mise en bouteille au domaine par gravité. Bouchons sélectionnés en liège naturel.

CARACTERES DU VIN Le souffle, la richesse et la distinction du Corton-Charlemagne indiquent une acidité remarquable, parfaitement maîtrisée par une opulence ronde en bouche, que l'on devra associer à des mets nobles et délicats, mais eux-mêmes puissants et aromatiques.

CONSERVATION ET CONSEILS DE SERVICE Son épanouissement débute après 2 années et continue une décennie plus tard. Pour ce vin très gras et parfumé, le froid serait un ennemi. Un service à température d'une bonne cave (12 à 14°) est idéal. Un passage au froid brutal peu favoriser une cristallisation bénigne. Après 5 ans, il est normal qu'un dépôt apparaisse au fond de la bouteille

GASTRONOMIE Les candidats naturels seront aussi bien le foie gras, dont l'amertume sera cadrée par la minéralité et la puissance du vin, que, plus classiquement, les crustacés nobles, dont la chair délicatement forte conduit une harmonie spectaculaire : homard, langouste, crabe... Les volailles et le veau en sauce blanche lui feront également honneur, tout comme les fromages bleus.